mardi 31 mai 2011

HISTOIRE D'UNE BARRIQUE

Au Chateau Saint-Sernin à Parnac dans le Lot, les barriques s'exposent tout l'été . Voici en quelques photos l'histoire de la barrique de Max Partezana et d'Armand Dupuy. 
Anne et Jean-Michel Swartvagher vous accueilleront cet été dans leur propriété près de Cahors pour "Barriq'ART 2011"



















samedi 7 mai 2011

MICHEL BUTOR-MAX PARTEZANA

LAI DU CHEVRIER , vient de paraître à L'instant perpétuel .

 Collage de Max Partezana


 Michel BUTOR & Max PARTEZANA. Lai du Chevrier

Illustré en noir et en couleurs.
Rouen, L’Instant perpétuel, mars 2011.
24 pages, 15 x 11 cm, en feuilles sous couverture à rabats.
ISBN 2-915848-17-3

Edition originale.
Tirage limité à 99 ex. numérotés, tous signés par Michel Butor et Max Partezana.

Les 30 premiers enrichis de 2 collages originaux signés,
l'un de Michel Butor, l'autre de Max Partezana sur Vélin BFK Rives 250g . 
Les 3 premiers avec un des lavis reproduits
et un manuscrit autographe signé de Michel Butor.

Exemplaires courants : 30 euros

L’un des 30 premiers : prix sur demande

Explorant les sentiers du Moyen-Âge avec leurs carrefours d'émerveillement, le moindre manant pouvant soudain devenir ou se révéler prince.

M. Butor

Poème et conte merveilleux, où les obsèques font vite place à l'amour, Lai du chevrier n'a d'autre but que de transformer le deuil en fanfare.

Ch. Nicaise



 Collage de Max Partezana
 Encre de Max Partezana

Quelques bourgeoises le jugeant
joli garçon lui arrangèrent
certains vieux morceaux de tissus
lui qui n'était jamais monté
il se tenait fort bien ma foi
on lui découvrit une selle
il se mit à caracoler
quand il arriva sous les tours
il entendit sonner le glas
les gardes étaient affolés
le maître venait de mourir
on lui ouvrit pourtant la herse
et la maîtresse lui trouva
une prestance comparable
à celle de son fils perdu
or la fille d'un roi voisin
étant venue pour les obsèques
elle reconnut le cheval
car tous ceux de sa maisonnée
avaient cette même couleur
s'amouracha du cavalier
qui devint le prince héritier
transformant le deuil en fanfare


M. Butor

 Collage de Michel Butor

Encre de Max Partezana

Manuscrit autographe signé de Michel Butor